Nous avons profité d'un "fériado" du début juin pour partir 10 jours et parcourir quelques kilometres des terres du Nordeste.

 Nous avons aterri à Fortaleza (tout au nord) d'où nous avons rejoint directement Jericoacoara en 4x4. Et pour cause: "Jeri" est un village dans le sable, entre dune et mer. Là, nous avons passé quelques jours durant lesquels Oliv a pu "kiter" dans des conditions excpetionnelles: vent top, mer chaude et sa femme et sa fille comme seul public ! Nous avons également passé un moment incroyable dans le "lagoa do paraiso" (oui oui ça veut bien dire "lagon du paradis" et il porte très très bien son nom!!)

Après ces quelques jours reposant et/ou sportif selon le cas, c'est à bord d'un buggy puis d'un autre 4x4 que nous avons ensuite rejoint Parnaiba. Lors de la matinée en buggy, nous avons pu, à bord d'une petite barque, voir des hippocampes à la notre grande surprise!

Le Delta du Parnaiba nous a accueilli le temps d'une journée de ballade en bateau, sillonant entre sa mangrove, ses dunes et ses plages. Une journée qui nous donne l'immpression d'être seul au monde car effectivement, on n'a croisé personne ! Les dunes, lacs et la mer étaient à nous, quelle chance !

C'est d nouveau à bord d'un 4x4 puis d'un bateau, que nous avons "échoué" à Atins, porte d'entrée du parc national des Lençois maranhenses. Les lençois, ceux sont 1550 km² de dunes et de lagunes et nous étions à la porte de ce spectacle. Cette année n'a pas été abondante en pluie alors les lagunes ne sont pas toutes pleines. On nous a donc conseillé d'aller directement à Atins où la laguna verde était pleine. Atins est un minuscule village, où l'electricité n'est pas fiable, il n'y a rien excepté la plage, quelques hanitants, 2 "magasins", 2 ou 3 pousadas, des animaux et du sable, du sable, du sable!

Nous avons terminé notre périple à Sao Luis, capitale de  l'état de Maranhão, possède un centre historique où l'influence portugaise se voit à chaque coin de rue. Nous sommes arrivés pendant les "festas juninas", autrement dit encore une bonne raison de se costumer et de danser ! Musique, danseurs, costumes, toutes les places et tous les recoins de la ville étaient en fête !

En résumé, nous avons passé 10 jours merveilleux, nous vous laissons découvrir les photos à travers les albums correspondants.